• L'étang

     

     Cliquez sur les images pour les voir en grand

    L'étangMalaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    L'étangMalaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Malaura

    Cliquez

    Les photos ont été prises à l'étang de Fontmerle, à Mougins, dans les Alpes-Maritimes 

     

    L’étang

    Je savais qu’un jour il réapparaîtrait,

    Qu’il me chuchoterait dans un clapotis d’onde, 

    De venir le rejoindre à l’ombre des ajoncs.

    Je savais que ce serait le commencement de la fin,

    Quand j’entendrais son bruit d’eau morte dans le creux de mes nuits.

    Je l’ai rejoint ce soir, à l’heure où la lumière,

    Comme si elle souhaitait, dans un ultime espoir,

    Déposer sur le monde la douceur de ses feux,

    En un dernier salut au soleil qui s’éteint, 

    Se pare d’or, de gris, de rose et de bleu

    Dans un éclat de grâce fragile et éphémère,

    Un éclair de beauté dans les flammes du soir.

    Je savais qu’un jour il me rappellerait… 

    Foulant pour la première fois ses berges vertes et molles,

    Dès le premier regard jeté sur ses eaux pâles,

    J’ai su qu’il reviendrait hanter mes nuits,

    Et que son courant trouble offrirait à mes lèvres,

    Le tout dernier baiser des amants incompris.

    Je l’ai rejoint ce soir sous la lune d’argent.

    J’ai longé pas à pas ses grèves émeraude.

    J’ai écouté longtemps son bruit de tourbe lente,

    Sifflant dans les roseaux comme un chant de l’oubli.

    J’ai marché dans ses herbes, 

    Dans le limon vaseux et l’ombre protectrice de ses hautes fougères. 

    Je savais que le jour viendrait…

    Ce jour où j’offrirais mon dernier souffle à ses flots gris et bleus ; 

    Le jour où je m’allongerais entre ses bras liquides ; 

    Là, où les canards déambulent, paisibles et impassibles,

    Là, où les lianes ondulent et de leurs doigts légers 

    Entraînent l’éperdu dans des remous éteints ;

    Là, sur ses eaux de silence où je flotte à jamais,

    Nimbée du suaire d’argent de ses sombres reflets.

     

    Malaura

     En pensant au tableau « Ophélia » (1851-1852) peint par Sir John Everett Millais 

    John Everett Millais - Ophelia - Google Art Project.jpg 

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 04:42

    Splendid series of photos captured at the pond!! I can see how it reminds you of the painting. Thought-provoking words you share as well.

    2
    julie
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 07:56
    julie

    On se laisse irréversiblement happer par chacune de tes images... Les mots, sublime immersion... donc, je reste... :)


    Merci de partager... Belle journée Malaura. Bises.

    3
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 08:08

    Superbe endroit où je devine des éclats de lumière , de la couleur et de temps en temps la faune qui apparait ;)

    Bon jeudi Malaura @ bientôt !

    4
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 08:22

    c'est terriblement magnifique.. le texte me prend me tourmente, j'ai envie de te serrer dans mes bras silencieusement, te comprenant.. ton regard évolue et devient à chaque photo de plus en plus artistique, troublant, beau , angoissant.. mais si beau... si beau..

    jeu d'écriture ou douleur... je ne sais.. mais quelle magnificence cet article.

    amicalement ( un mot que je n'utilise guère sur les blogs ) je t'embrasse.

    5
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 09:02

    J'adore la 4ème photo parmi toutes les autres très belles aussi... Ton texte est poignant, très beau, et il renvoie bien sûr à cette Ophélia (que Rimbaud aussi a mise en vers ici). Il parait que le modèle posant pour Millais était contraint a rester de longues heures dans une baignoire... (à faire semblant d'être noyée !...) Imagine un peu... quand on sait que le chauffage central n'existait pas, et que l'eau refroidissait vite ! Amitiés Malaura  

    6
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 09:18

    dans certaines,on dirait des tableaux peints à l'huile

    7
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 10:45

    Tableaux apaisants, somptueux, émouvants ! Ponctués par un autre, que j'aime depuis si longtemps.
    Sons et ces mots.
    Cette page est une si belle oeuvre d'art.
    Merci Malaura. Tendresses.

     

    8
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 11:51

    Superbes photos! j'adore++++ superbement accompagnée par tes mots!! Bisousssssssss

    9
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 14:49

    Quelle diversité dans le traitement de tes clichés : on passe de la photo à la peinture, du réalisme à l'impressionnisme... belle balade !

    10
    *
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 15:52
    J'ai attendu
    J'ai espere
    J'ai combattu
    Et j'ai pleure
    Les larmes
    Aux eaux saccagees
    Les perles
    Aux dagues brisees
    J'ai hurlee
    Au silence trompeur
    Ma peine
    Mes guenilles je t'aime
    Les eaux m'ont envahis
    Les fonds m'ont ensevelis
    Je ne suis
    Je suis plus
    Qu'une ombre
    Sur le bord de la Vie

    Doux bisous MaLaura
    11
    André
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 16:41

    Ta belle écriture Malaura magnifie cette superbe peinture préraphaélite et redonne un semblant de vie à ce personnage shakespearien au destin tragique. Tes photos de plus en plus travaillées au fil de la série font admirablement le lien entre réalité et au-delà : vraiment du grand art !


    Un bonjour du Portugal gorgé de chaleur :-)

    12
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 17:03
    Tes images sont très belles Malaura, le lieu est magique mystérieux et fascinant! Et puis le texte, de grande intensité, est superbement en osmose avec les illustration, une belle page! merci… A bientôt, baci, Francesco. Merci de tes mots touchants sur mon blog!
    13
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 18:44

    Such lovely colors and framing in each of these beautiful photos

    14
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 18:53

    very nice series


    with beautiful composition, colors, lihgts & reflections!


    Lovely!

    15
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 20:02

    une belle série sur cet étang ... bonne soirée

    16
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 20:34

    So many moods in the pond. I love these beautiful images.

    17
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 00:57

    Bonsoir à tous,

    Encore une fois, Merci et encore merci pour vos messages si touchants, qui m'émeuvent profondément.

    @ Photodilettante : merci ma chère Photodilettante pour ces mots chargés d'émotion et d'empathie. Les mots, comme les arts en général, sont un puissant exutoire et le jeu d'écriture est aussi bien souvent un reflet des sentiments...On projette ses doutes, ses craintes, ses émotions, ses sentiments les plus violents, on les partage, et grâce à ça, on se sent prêt à vivre une nouvelle journée, avec le sourire :) Merci infiniment de le comprendre si bien. Je t'embrasse aussi, bien chaleureusement :)

    @ André : quel plaisir André de recevoir ce petit mot du Portugal ! C'est toujours une joie ! Tu sais combien tes manifestations d'amitié me sont précieuses et je t'en remercie bien affectueusement. Bon séjour au Portugal mon cher André et grosses bises :)

    @Petite* : encore une fois, ta poésie me submerge, si pleine de sensibilité et de finesse. Merci mon *, d'étoiler ainsi, de tes mots lumineux, le ciel parfois/souvent obscur de cet espace. Bises en * pour une * :)

    Merci aussi mes chères et chers, Julie, Elsa, Nikole, Francesco, Martine, Eva, Steven...etc...vous tous qui m'honorez de vos mots pleins d'émotion et de sensibilité. 

    Bonne nuit à tous avec mes chaleureuses amitiés :)

    Malaura

    18
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 16:35

    L'association poème et images fait penser tout de suite à Ophélie! Belle verve poétique et magnifique variation aquarelliste!

    Bonne fin de semaine lumineuse!

    19
    Samedi 18 Juillet 2015 à 02:51

    Quel la nature est belle et nous réserve toujours des merveilles à découvrir et nous étonne toujours quelle série autour de cet étang superbe.


    Bravo et belle journée

    20
    Samedi 18 Juillet 2015 à 09:21

    Un moment de pure émotion en te lisant... tout comme en ouvrant tes prises de vues superbement travaillées pour illustrer ces sentiments : admiration pour ton talent Malaura, avec toute mon amitié...

    21
    Samedi 18 Juillet 2015 à 10:19

    Bonjour Malaura,

    quel ensemble magnifique! Ton texte est prenant, touchant, émouvant, il nous donne envie d'être à tes côtés.

    Et que dire de tes photos dont tu as une parfaite maitrise, elles sont superbes de beauté et d'émotion.

    Passe une elle journée.

    Bien amicalement.

    Richard

    22
    Samedi 18 Juillet 2015 à 21:57
    A gorgeous series, MaLaura and a wonderful note ...... Amazing how the pictures vary in mood, atmosphere and wonderful scenes --- must be Duck Heaven or Paradise .......... Thanks for sharing ---- your sublime work. --- Have a nice weekend MN PS Thanks for all your visits and comments.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    23
    Samedi 18 Juillet 2015 à 22:58

    J'ai aussi pensé à Ophélia..........Sourire......................J'aime cette page , un trio fatal.............musique , texte

     

    et photos.

    24
    Dimanche 19 Juillet 2015 à 08:47

    Je suis encore plus touchée par tes mots que par tes images. Tu nous entraînes au fond de tes doutes, de ton désespoir. J'ai envie de te dire: sens-tu la mains que je tiens dans la mienne et que je serre avec amour et tendresse ? Avec mon amitié. Joëlle 

    25
    Dimanche 19 Juillet 2015 à 10:39

    Tres jolies photos.J'aime beaucoup.

    26
    Dimanche 19 Juillet 2015 à 15:55

    rho lala les photos on dirait des peintures, c'est magnifique smile

    27
    Lundi 20 Juillet 2015 à 12:16

    Un étang qui t'a inspiré des compos et créations diverses et variées!

    28
    Lundi 20 Juillet 2015 à 15:59

    Mon âme résonne sur chacun de tes mots murmurés !


    Douce soirée, comme on les aime parfois.

    29
    Lundi 20 Juillet 2015 à 18:01
    Gerd

    Très idyllique. :-)

    30
    Mardi 21 Juillet 2015 à 07:01
    Michael Rawluk

    Nice.

    31
    Mardi 21 Juillet 2015 à 08:37

    Touchant, émouvant, poétique… MAGNIFIQUE

    Merci 

    32
    Mardi 21 Juillet 2015 à 09:29

    Départ en vacances. Je te dis à bientôt en septembre.
    Que la lumière soit avec toi!

    33
    Mardi 21 Juillet 2015 à 11:32

    Une pensée pour toi! Bisous

    34
    Mardi 21 Juillet 2015 à 13:09

    C'est sombre et beau comme un poème ancien, un romantisme désespéré et pourtant à la recherche

    d'une beauté à jamais perdue !

    Beaucoup de force dans ce texte Malaura...

     

    L’étang

     

     

    Une onde soyeuse s'enroule en cercles infinis sur la tendre surface
     de l'étang sans teint.

    Le chant brulant de vie de l'été se mêle aux stridulations joyeuses dans la
    touffeur des herbes folles.

    L'enfant, de sa petite main, trace son chemin de galets plats sous
    l'azurée surface.


    Le miroir se brise alors en million d'éclats dorés de soleil puis se
     recompose sous le regard émerveillé de l'innocence.


    Le temps s'arrête, comme surpris, comme ému par l'instant d'infini.

    La scène frissonne, l'enfant fredonne, il esquisse un pas de danse,
    oubliant le monde, oubliant le temps, oubliant l'étang.


    Un poisson farouche, gêné par le tempo chaotique, glisse vers le fond,
     frottant son fuselage argenté contre l'aqueuse atmosphère,
    se laissant gorger de  fraicheur.


    Le temps se fige...





    Le temps se fige et puis repart, finalement blasé de l'humaine magie,

    finalement déçu par la simplicité de la vie,
    incapable de voir l'instant éternel gravé à jamais.

    Il repart emportant avec lui l'étang, le galet, les herbes et les chants,
     emportant avec lui le poisson et l'enfant.


    L'enfant, inconscient du passé et du présent le sait déjà
    et il s'en souviendra.

    Le moment venu, comme une brise fraiche passe dans les blés frémissants
    en murmurant un doux chant d'amour, le moment venu,
    lorsque ses rêves seront recroquevillés en égoïstes et dérisoires habitudes
     dans un coin de sa vie, cet instant lumineux lui sera rendu.



    Comme un présent la nuit de noël,
    le souvenir sera là,
    devant ses yeux émerveillés d'adulte médiocre et besogneux.

    Il sentira la douceur de l'herbe, la tendre brise d'été,
    le poids sur sa peau, la chaleur du galet dans sa main.

    L'enfant depuis longtemps disparu sera là,
    à coté de lui et lui prendra la main pour l'accompagner,
    l'espace d'un instant au bord de l'étang.




    Il verra s'étendre devant lui l'onde soyeuse s'enroulant en cercles infinis
     sur la tendre surface de l'étang sans teint et ses larmes viendront
    baigner de douceur son âme desséchée.

    L’instant volé sera alors rendu...

     

    L'homme et l'enfant enfin réunis,
    enfin réconciliés dans le même regard jusqu'à la fin du rêve,
    jusqu'à la fin du chant.


    35
    Mardi 21 Juillet 2015 à 22:47

    very nice series


    with beautiful composition, colors, lights & reflections!


    Lovely!

    36
    Mercredi 22 Juillet 2015 à 00:44

    @ Didier : Merci infiniment Didier pour ce magnifique poème, d'une puissance et d'une émotion fantastiques ! C'est merveilleux, plein de force et de douceur mêlées. Du fond du cœur, un grand merci pour le superbe cadeau que tu me fais et que tu offres à cet espace. Je t'embrasse chaleureusement et bien amicalement. Bonne nuit :)

    @ Anita et François : Merci beaucoup de votre passage en ces lieux. Cela me fait très plaisir :) Merci Anita pour tes mots qui m'ont touchés. A bientôt j'espère :) 

    @Thami : Bonnes vacances cher Thami, et au plaisir de se retrouver en septembre :)

    @Martine : merci de cette pensée amicale ma chère Martine, c'est adorable et je te fais de grosses bises :)

    Bonne nuit à vous tous avec mes très amicales pensées :)

    37
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 08:42
    joshi daniel
    looks cool and great colors :)
    38
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 16:13
    francinea

     

    Bonjour, c'est magnifique, de plus l'endroit a l'air bien calme,  je te souhaite une bonne journée bisous

    39
    Jeudi 24 Septembre 2015 à 17:30

    C'est très , très beau !

    Belle fin de journée !

    40
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 17:54

    coucou ,sympa tes petites présentations d'images ,tes poèmes aussi sont sympathique ///gros bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :