• Les eaux troubles...

     

     

    Malaura

    Cliquer

    Malaura

    Cliquer

    Malaura

    Cliquer

    Malaura

    Cliquer 

    Malaura

    Cliquer

    Malaura

    Cliquer

    Terre promise
    Redis-moi ton nom
    Dis-moi en face
    Que tout s'efface

    Sommes-nous la noblesse
    Sommes nous les eaux troubles
    Sommes-nous le souvenir

    Seul m'ont laissé
    Les passions immortelles
    Seul m'ont laissé
    Nos offenses

    Sommes-nous la sécheresse
    Sommes-nous la romance

    Sommes-nous les eaux troubles
    Sommes-nous le souvenir

    Sommes nous ...

    Alain Bashung

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 16:38

    Magnifique série qui se termine en apothéose !

    Bonne fin de journée!

    2
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 19:17

    très beau traitement des images, la dernière est d'une douceur émouvante...

    3
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 22:33

    Beautiful images along the canal and street. I enjoy the old stones and your excellent processing.

    4
    Samedi 12 Juillet 2014 à 08:59

    Quand la poésie du texte se lie aussi bien à celle des images on dit BRAVO !

    5
    Samedi 12 Juillet 2014 à 10:27

    on ne connaissait pas ce Bashung là

    6
    Samedi 12 Juillet 2014 à 11:16

    De l'eau trouble

    sort  la flamme

    qui brûle en nous

    et nous dévore à petit feu  

    Amitié Pascal

    7
    Samedi 12 Juillet 2014 à 11:30

    Bonjour Laure, tes traitements sont magnifiques des eaux troubles je trouve que çà fait un super effet, je te souhaite un bon week-end, Dominique

    8
    Samedi 12 Juillet 2014 à 11:55

    Bonjour Malaura,

    excellente série et très belles photos, la dernière est sublime. Très beau texte de Bashung magnifiquement bien illustré par tes photos, j'aime beaucoup.

    Passe une bonne fin de semaine.

    9
    Samedi 12 Juillet 2014 à 16:44

    Une chanson belle mais aussi déprimante que le Ferré de l'autre jour happy !!

    Par contre je souscris à : Seul m'ont laissé Les passions immortelles.

    Plus que des eaux troubles ce sont des torrents boueux, mais ils s'évanouiront avec la consumation du portrait, déjà atténué et délavé.

    10
    Samedi 12 Juillet 2014 à 21:06

    belle association de tes photos et de la musique de Bashung : à quand des montages sonorisés ?

     

    dominique

    11
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 14:32

    Oui nous sommes.................protéiformes .

     

    Nous sommes boue..........ruelle.....et lumière , aussi , comme ta dernière et merveilleuse photo.

     

    Bashung était de mise..............rythme , paroles au top.

     

    Une superbe construction 

     

    Bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :